Comment installer une pompe à chaleur dans votre piscine ?

Cet été, l’eau n’était pas à la bonne température. Vous n’avez donc pas pu profiter pleinement des joies de la baignade, vous avez ainsi pris une décision, celle d’installer une pompe à chaleur. Cette dernière ne demande pas de connaissances spécifiques, mais ce ne sera pas le cas pour le raccordement électrique. Il devra être en adéquation avec la puissance de l’appareil.

Installez la PAC à côté de l’adoucisseur d’eau dans un local dédié

La première question s’articule autour de l’installation, car la pompe à chaleur peut s’avérer imposante. Vous devez donc lui trouver un emplacement de choix surtout si vous avez déjà sélectionné un adoucisseur d’eau. Ce dernier vous permet de jouir d’une eau très confortable, mais la superficie demandée peut être relativement importante. Il serait par exemple judicieux d’installer les deux appareils dans un local spécifique qui bénéficierait d’un accès attractif. Certains décident de construire un abri alors que d’autres optent pour une version enterrée.

Attention, le système hydraulique n’est pas toujours au rendez-vous

Dans tous les cas, l’installation de l’adoucisseur d’eau ne sera pas entachée par celle de la pompe à chaleur qui devra être positionnée au minimum à 3 mètres du bassin. La première étape de la mise en place concerne le raccordement hydraulique qui est composé de trois vannes. Vous devez simplement suivre les directives de la notice afin d’effectuer le branchement adéquat. Sachez que le système « by-pass » n’est pas toujours au rendez-vous dans les kits. Il est intéressant d’accorder une attention particulière à sa présence, car, dans le cas contraire, il faudra acquérir un modèle en parallèle dont le coût oscille entre 30 et 100 euros.

Une installation électrique qui nécessite la plus grande prudence

La pompe à chaleur demande un raccordement électrique qui devra être composé d’un disjoncteur différentiel. Si vous n’avez pas de connaissances précises dans ce secteur, il est judicieux de demander des conseils à un professionnel qui sera en mesure de vous proposer au moins l’installation basique. Vous pourrez ensuite vous attarder sur les branchements de la PAC. Une petite précaution doit être prise, car les câbles devront être sélectionnés en fonction de la puissance de la machine. Si vous vous lancez dans cette aventure en solitaire, sachez qu’une détérioration pourrait être au rendez-vous si le choix n’a pas été le bon, d’où l’intérêt d’opter pour les services d’un expert.